CIE MPDA 

ALEXANDRA LACROIX

Alexandra Lacroix crée la Cie Manque Pas D'Airs (devenue depuis Cie MPDA - Alexandra Lacroix) en 2007. En 2012, François joue Cecco dans Il Mondo della Luna de Haydn qu'elle met en scène au Théâtre Mouffetard. Dès lors, convaincu et séduit par le travail de la metteuse en scène, il s'engage pleinement au sein de sa Compagnie et participe à la création de plusieurs de ses projets. 

Premier objet de cette collaboration, la réalisation d'un triptyque de spectacles d'après les Passions de Bach. Thématique de la trahison à partir de la Cène pour Et le coq chanta… (2014), de l’humiliation au cours du chemin de croix pour D’autres le giflèrent (2015) et de l'invisible pour Puis il devint invisible (2017).

En 2018, naît le récital lecture Voix intimes 14-18 qui met en regard des correspondances de soldats avec des mélodies de Poulenc, Hahn, Debussy et Fauré dont les poèmes traitent de la guerre, de la mort et de la paix.

En 2019, il participe à la performance Le Meurtre de Carmen qui fait résonner les répliques de Don José avec le récit d'un an de féminicides en France.

Depuis 2018, François participe au développement du projet de création lyrique participative in situ : Voi[e.x.s] Chapelle Charbon.

Site de la Cie MPDA - Alexandra Lacroix :  ici

La Cie MPDA - Alexandra Lacroix sur Facebook : ici